Le déni de grossesse

Il est réellement possible d’être enceinte sans s’en rendre compte, c’est ce que l’on appelle le déni de grossesse. C’est un trouble psychique, car la grossesse n’est pas seulement physique, elle est aussi psychique vu que la femme deviendra mère. Le corps ne présente aucun signe habituel de la grossesse : pas de ventre, aucune prise de poids, pas de mouvements fœtaux ou existants, mais confondus avec des problèmes digestifs, l’aménorrhée transitoire… L’utérus se place différemment, en hauteur au lieu de basculer en avant ainsi, le fœtus est caché sous les côtes. Le déni de grossesse peut être partiel ou total. Dans le premier cas, la grossesse est découverte après le premier trimestre, et dans le second cas, c’est au moment de la délivrance.

Selon le site des femmes enceintes et de la grossesse, les causes du déni de grossesse sont multiples comme problèmes relationnels, les pressions, le rapport avec le corps, les soucis transgénérationnels, les traumatismes actuels ou passés, des troubles d’adaptation, le rapport avec la sexualité… Les conséquences d’un déni de grossesse total peuvent être graves comme la mort de l’enfant par infanticide ou le refus la grossesse en l’interrompant ou en abandonnant le bébé. La découverte de la grossesse peut être brutale, il faut donc un accompagnement psychologique pour mieux comprendre ce qui se passe et pour aider la mère à avoir un lien affectif avec son enfant.

Davantage d’informations avec Nos grand-mères ont toujours des astuces.

  • Commentaires
  • 0

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour obtenir des informations sur les nouveautés, mais également des offres, des bons plans et des réductions.